Une pause à Éauze, charmante ville de pèlerins …

Éauze est une très jolie ville au cœur du territoire très viticole du nord du département. Mais c’est avant tout le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle la traversant, qui teinte cette ville de douceur et de bienveillance. Nous sommes allés y flâner quelques jours, on vous a rapporté des souvenirs et une très bonne adresse pour vous reposer sur le chemin ou tout simplement rencontrer des hôtes charmants !

Capitale de l’Armagnac

Éauze est une ville antique, on y a retrouvé des vestiges gallo-romains exceptionnels (il y a d’ailleurs un ancien Domus à visiter non loin à Montréal, la Villa Seviac, on vous en parle la prochaine fois …). Déambulez dans ses rues, c’est faire un voyage dans le temps, commencez votre visite par le centre ville près de la magnifique Cathédrale de Saint-Luperc de style gothique. Admirez les très belles maisons à colombages. Sur la petite place, qu’il est agréable de prendre un verre à la belle saison. Pour voir de beaux objets, rendez-vous au Musée Archéologique du Trésors, où vous découvrirez de la monnaie, des bijoux et objets précieux qui ont été découverts dans la ville, lors de fouilles. Un peu en dehors du centre, vous visiterez le Domus de Cieutat, un site archéologique et d’interprétation, connecté à la Villa Séviac. Si vous avez envie de voir des spectacles de tauromachie, sachez qu’Éauze possède des arènes, Nimeño II, où des spectacles ont lieu régulièrement. A Éauze, nous avons également apprécié le site du Pouy, nous nous sommes promenés au bord des lacs, après nos pérégrinations en ville.

Eauze centre ville

Promenons-nous dans Eauze

Eauze maisons a colombage

Admirez les maisons à colombage

Cathédrale Eauze

Le clocher de la Cathédrale

Musée archéologique du trésors

Le Musée archéologique Le Trésors

Fontaine cathédrale Eauze

Une pause près de la fontaine de la place de la Cathédrale

Se restaurer à Eauze

Toujours un endroit sympa pour boire un verre ou manger

Si vous venez dans la ville au mois de juillet, vous assisterez au Festival Galop Romain dans les arènes. Au mois d’août, il y a un Festival de BD renommé et fin janvier c’est la Saint-Vincent, la fête des vignerons qui anime la cité antique. Au mois de mai, ce sont les brocanteurs qui sont l’honneur avec Le Salon des Antiquaires.

Rue Eauze

Des rues aux noms … rigolos …

grafitis

Cherchez les graffitis dans la ville !

Sur le chemin de Saint-Jacques, une auberge et des sourires

A Eauze, il y a la Via Podiensis qui passe par Lectoure, La Romieu, Condom et Larressingle, avant d’arriver et de repartir vers Nogaro. Le Gers est gâté, car il y a deux chemins, celui-ci et au sud, la Via Tolosana. C’est pour cette raison qu’il y a de nombreux pèlerins, qui font une halte dans cette ville agréable et touristique.

Il y a des auberges simples et fonctionnelles et des endroits où l’on s’arrêterait bien pendant plusieurs jours, tellement l’on s’y sent bien et entouré de gentillesse. C’est le cas de Lou Parpalhou, où Laurence et Patrice ont préparé de belles chambres pour leurs hôtes (pèlerins ou non, comme nous), qui ont besoin de confort et de calme. Quand on marche de 20 à 45 km par jour en moyenne, on en a bien besoin, n’est-ce- pas ?

Credential

Le Credential des Pelerins

A deux minutes à pied du centre ville, cette auberge est restaurée avec des matières chaleureuses et écologiques, comme le bois. Notre chambre donne sur un joli jardin, nous avons un lit deux places confortable et notre fils une alcôve avec un lit 90cm. Il y fait son petit espace, il est ravi !

Laurence est une personne très agréable, qui nous propose un verre le soir pour faire connaissance avec les autres personnes, en halte pour la soirée. Elle nous donne de précieux conseils pour aller dîner (il y a une cuisine, nous aurions pu aussi nous cuisiner notre diner) et organiser notre journée du lendemain, c’est agréable d’avoir affaire à une passionnée de la région ! Elle nous donne aussi un super petit fascicule avec un jeu pour notre fils, il doit chercher dans la ville des grafitis et a pris grand plaisir à le faire (et nous à le voir marcher avec tant d’en train). Le matin, nous avons un copieux petit déjeuner, avec une gâteau maison appréciée par mon fils. C’est en pleine forme que nous repartons, nous regrettons de ne pas rester une journée ou deux de plus, quand même …

Lou Parpalhou

Dans une rue calme

Lou Parpalhou

Laurence et Hugo

Chambre Lou Parpalhou

Prendre possession de sa chambre

Vue Lou Parpalhou

Une belle vue

Cuisine Lou Parpalhou

Une cuisine agréable

Pelerins

Le verre de l’amitié


Et vous, connaissez-vous Eauze ? N’hésitez pas à chercher des idées de sorties , de restaurant, des conseils et des bons plans en vous inscrivant sur notre page Facebook !

A bientôt !


Retour à la page "Détente"